EN | FR | NL

Nos pâtisseries

Depuis des années, s'il fallait un gâteau pour l’anniv d'un colocataire, des pralines pour une tante (ou plusieurs) à Noël ou qu'on avait juste une envie subite de mousse au chocolat : Arsène répondait toujours présent. Au fil des année et des commandes, il améliore telle pâte, essaye différentes farines et est le seul à n'être que rarement satisfait (ce qui nous arrange parce qu'il se sent obligé de recommencer le lendemain pour faire mieux). Peu à peu quelques spécialités se mettent au point:

Le bavarois

une mousse de framboises sur un biscuit craquant

Je me souviendrai longtemps du jour ou Arsène et moi étions en train de goûter un merveilleux bavarois dans un salon de thé... Arsène, comme à son habitude, a dégusté religieusement sa part. Quand il a eu fini, il a juste eu cet air de défi que j’ai appris à reconaître. Une longue période de dégusation journalière a alors suivi. Je peux vous dire que les amis en ont mangé du bavarois et commenté surtout: "croûte un peu trop dure", "texture un peu trop granuleuse", "goûte trop le rouge"... À présent, il ravit même plusieurs qui prétendaient ne pas aimer le bavarois!

La tarte tatin

Des pommes et du caramel... qui peut résister?

C'est sur la petite île d'Ouessant que j'ai commencé à faire régulièrement de la tarte tatin. Ouessant était notre destination de vacances annuelle avec mes parents à la Toussaint (pour les migrations d'oiseaux). Sur cette petite île bretonne de 25 km², battue par les vagues et le vent, on trouve à peu près 900 habitants, au moins autant de moutons, 5 phares et 1 joli pommier perdu dans un petit marais. Quel plaisir d'aller y cueillir des pommes qui finissent imanquablement sur des crêpes (bretagne oblige) et dans une tarte tatin, pour le plus grand plaisir de toute la famille.

La tarte au citron meringuée

Un incontournable pour les amateurs de citron

La recette de la crème au citron me vient de la la mère de la femme de mon cousin (vous avez suivi?). J'en suis tombé amoureux tout de suite! Une onctuosité parfaite, une acidité bien dosée, un vrai régal! Il n'a pas une multitude d'essais pour qu'elle soit parfaitement à mon goût, j'ai diminué légèrement la quantité de sucre et voilà! C'est finalement la croûte qui m'a demandé le plus de travail: trouver une farine avec de bonnes qualités pâtissières et y adapter les proportions! Mais c'est fait et la pâte est délicieuse et croustille bien!